GNU/Linux Slackware 13.1 et ordinateurs portables

La Slackware 13.1 est sortie il y a peu (pour les détails vous pouvez consulter les annonces ici et en plus du site officiel) et c'est bien sûr l'occasion de mettre à jour, voire d'installer de nouvelles machines.

Pour l'occasion, j'ai effectué des installations complètes sur deux machines : un portable Dell mini9 (type netbook) et un autre portable Dell Latitude E6400.

sur le Dell mini9

Fort peu de problèmes. Il faut bien évidemment tenir compte des spécificités de la machine, en particulier le disque dur SSD (pas de partition de swap, formatage en ext2, ...) pour l'installation, mais il n'y a pas de mauvaise surprise.

La préparation de l'installation s'est faite en suivant le fichier usb-and-pxe-installers/README_USB.TXT présent sur le DVD ; des détails sont aussi disponibles sur le site de Eric Hameleers.

J'ai choisi d'effectuer une installation complète puis de supprimer les packages inutiles et volumineux, pour avoir le plus d'espace disque possible sur les 8 Go présents. Cependant, même s'il reste quelques gains possibles, il faudra se contenter de peu pour enregistrer des documents.

La carte son a été bien reconnue, mais le sortie était muette, un réglage avec alsamixer -c0 et le tour était joué.

Côté matériel, le seul point noir à été la carte WiFi, une Broadcom BCM 4312 qui est normalement reconnue par le pilote b43 du noyau. En fait, il manque un firmware pour tout soit réellement fonctionnel.

Tout cela est bien expliqué, en anglais, sur kernel.org. Il faudra récupérer le firmware dans une archive des sources du projet OpenWRT grâce à un utilitaire poétiquement nommé b43-fwcutter et suivre les instructions données.

Il ne doit rester que la webcam que je n'ai pas testé, mais qui est à priori reconnue, vu le module du noyau chargé (uvcvideo).

sur le Dell Latitude E6400

Pas de problème d'espace-disque ou d'installation depuis une clé USB et tout le matériel semble également reconnu (il reste un lecteur de carte à puce que je ne peux pas tester, et qui m'importe assez peu).

Tout ? Non, il reste un petit périphérique irréductible qui ne reconnaît pas la souveraineté du nouveau système, j'ai nommé la carte WiFi Broadcom BCM 4322 !

Après l'installation de la précédente machine, je pensais pouvoir m'en tirer simplement avec une copie de fichier. Malheureusement, la même page de kernel.org mentionne "not supported" pour ce modèle.

Donc pas de choix (ou alors, pas de WiFi), il faut le pilote propriétaire proposé par le constructeur. En cherchant un peu on trouve donc le fichier et les instructions correspondantes.

Mais un bug empêche la compilation du module. Celui-ci est connu, assez bête et peut être rapidement corrigé. Le forum du site linuxquestions.org indique qu'il faut corriger un include dans un des fichiers sources et à partir de là, tout se passe correctement.

Reste à l'intégrer au système, en suivant de nouveau la procédure fournie avec le pilote. Il n'y a que le chargement du module que je n'ai pas optimisé, et qui se fait dans le fichier rc.local.

Au final je dispose de deux machines agréables, avec une interface KDE et de jolis effets graphiques. Quelques logiciels supplémentaires (Sylpheed, OpenOffice.org (enfin, pas sur le mini9)) en compléments permettent d'avoir de quoi travailler un peu partout.

publié le 14 juin 2010